Wednesday, July 9, 2008

And then there was light...

On a small shady street in the West Village,
for a few minutes every afternoon, the sun reaches over two buildings
and illuminate the breads in that Bakery's window...
There are many things I can resist in a window
but the golden and earth tones of bread is NOT one of them!!!

Dans une rue ombragée du West Village (ouest de Greenwich Village)
chaque apres midi ,pour quelques minutes le soleil passe entre 2 buildings
et illumine les pains dans la vitrine de cette Boulangerie.
De telles boulangeries se comptent sur les doigts dans New York.
Il y a de nombreuses choses auxquelles je peux resister dans une vitrine
mais un pain frais aux tons dorés et chaud n'en est pas une!!!

18 comments:

Chuck Pefley July 9, 2008 at 2:45 AM  

Yes, it is all about light! And bread, too, of course :)

Speaking of light, your shadow image yesterday is lovely!

claude July 9, 2008 at 2:50 AM  

Après l'ombre, la lumière.
Très belle cette boulangerie. Ils font du pain français ? Tiens cela me fait penser qu'il faut que j'en fasse un, aux céréales. Ben oui, je fais le pain aussi ici !

Olivier July 9, 2008 at 2:52 AM  

Le pain frais et surtout l'odeur du pain frais. Dans ma Dordogne natale, il y avait une boulangerie dans la même rue que la maison de mes grands parents, le matin on se levait avec l'odeur du pain fait au feu de bois. Un bonheur ocfaltive. Les ombres et la lumiere sont superbes sur ta photo.

Je te souhaite pour ce weekend un good Bastille Day.

Daniel July 9, 2008 at 3:20 AM  

Fais chauffer le café j'arrive avec les croissants....
Ils font envie ces pains là.
Dommage que le soleil ne soit pas complice c’est le matin qu’il devrait illuminer de la sorte cette boulangerie sympa.
Très bonne journée.

Abraham Lincoln July 9, 2008 at 4:00 AM  

Oh lordy that makes me hungry. I love fresh baked bread and dogs, and at 4:00 AM I'd take a slice of the bread.

Nice photography.

Patty and I will be celebrating 53 years of marriage on July 12th. Think of it as a long-term relationship.

I have invited bloggers to offer suggestions on a gift for me to give Patty and the list would not be complete without your ideas.

Abraham Lincoln
Brookville Daily Photo

hpy July 9, 2008 at 4:24 AM  

Du pain frais, encore tout chaud. Miam.

alice July 9, 2008 at 4:44 AM  

Et du beurre salé bien sûr!
Je t'écris plus longuement dès que mes vacanciers me laissent le temps de souffler (je fais hôtel-restaurant-taxi-banque/service à toute heure, je suis sûre que tu vois de quoi je parle ;-)

Peter July 9, 2008 at 5:14 AM  

... surtout s'il est encore un peu chaud!

omami July 9, 2008 at 5:25 AM  

I love it I wish I was there!!!!!

omami July 9, 2008 at 5:26 AM  

J'adore N-Y et tes photos me donnent envie d'y retourner!!

Olivier July 9, 2008 at 5:31 AM  

je suis d'accord avec omami, alors tous a NYC.........Yessssssss.......

"Le pain se lève comme le jour
Le jour se lève comme le pain
Le boulanger devant son four
Fait valser nos petits pains
Les baguettes dans les panières
Et les croissants sur l'étagère
Et du lundi jusqu'au dimanche
Le boulanger retrousse ses manches"
Le tcha-tcha des boulangers

Bergson July 9, 2008 at 5:41 AM  

le soleil passe l'après midi pour que tu penses à prendre du pain pour la 4 heures

Cergie July 9, 2008 at 7:51 AM  

J'aime que Bergson parle de "la" 4 heures, qui n'est pas dans le dico (à la différence de 4-quarts, quatre-mâts, 4-saisons, 4-épices) et pourtant tous nous utilisons ce terme, tous. Pour moi, il est masculin, il traduit un art de vivre qui s'apparente au tea-time anglo-saxon. Le pain est aussi un art de vivre. Bien français. Les asiatiques ont le riz, les italiens les pâtes, les allemands les pommes de terre. Il me semble que les américains ont tout cela à la fois .

Le soleil réussit bien au pain comme aux céréales, il fait chanter leur blondeur. Et l'ombre dure de ta photo les exalte encore plus.

Marguerite-Marie July 9, 2008 at 10:00 AM  

gourmande! il faut dire qu'ils sont bien appétissants aussi bien que par chez nous.je suis un peu comme Alice en ce moment entre Cesson, Arzon, Pontivy comme dirait Claude au four et au moulin et pourtant je n'ai pas l'âme nomade!

d. chedwick July 9, 2008 at 10:47 AM  

what a beautiful mood you've created here--it feels so warm... (and delicious!)

Catherine July 9, 2008 at 2:51 PM  

Si habituelle ici, et si recherchée à New York.
J'apprécie de savoir que le savoir vivre français s'exporte à New York.

Betty Flocken July 9, 2008 at 4:29 PM  

Oh when your page first popped up, I SWEAR for a second, I smelled freshly baked bread! Thank you for an incredible photo.

Dorothee July 9, 2008 at 11:34 PM  

Chere Marie-Noyale,

Ces beaux pains dores et croustillants me donnent l'eau a la bouche. C'est vrai, on peut aussi savourer de tres bonnes choses de ce cote de l'ocean.

Quel dommage de t'avoir manquee quand tu etais de passage a Boston: nous etions deja partis pour une viree de l'Utah jusqu'au Montana(Glacier National Park).
Paysages envoutants et sublimes, mais signal internet tres mauvais :-)
Gros bisous et a bientot

Il y a aussi..There is also...

Followers

  © Blogger template 'Photoblog' by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP