Friday, May 16, 2008

Men's Hands

This painting from a young American artist Julia Jacquette
caught my eye this afternoon at a preview,
for a Contemporary Art sale in Chelsea.
Hands have always had a special significance for me.
"A reflexion of our life, of our soul"..
The strong hands that work the earth,the thin hands of a surgeon,
the elongated hands of a pianist,
the short and tiny one that hold yours..

Ce tableau d'une jeune artiste Americaine Julia Jacquette
a attire mon attention cette apres midi avant une vente d'Art Contemporain,
dans une salle des ventes du quartier de Chelsea.
Les mains ont toujours eu pour moi une signification particuliere.
"Le reflet de notre vie ,de notre ame"...
La main forte de celui qui travaille la terre,
celle delicate et fine du chirurgien,la main allongée du pianiste,
celle petite et potelée qui vient se blottir dans la votre...

I wish everybody a very nice Week end.

14 comments:

Marie-Noyale May 16, 2008 at 6:44 AM  

Bonjour,
Je ne sais pourquoi mon post n'a pas ete publie aujourd'hui a l'heure prevue!!!
Petit probleme dans la mecanique du CDP...je suppose.

Hello.
I don't know why ,but my post didn't get publish today at the hour I had scheduled!!!
A little problem at the CDP,I guess.

Olivier May 16, 2008 at 6:45 AM  

je suis d'accord avec toi, les mains disent beaucoup des gens (les miennes, on peut voir que je suis nerveux, j'ai plus un bout d'ongle ;o) ). J'aime son idée de tableau.
Ma grande nièce apprend la langue des signes, c'est pas facile du tout et surtout j'ai été surpris d'apprendre que la langue des signes n'est pas la même selon les pays, dire qu'ils auraient pu faire une langue universelle.
Bon Weekend dans la big city de mes reves.

Olivier May 16, 2008 at 6:46 AM  

"Je voudrais travailler encore - travailler encore
Forger l'acier rouge avec mes mains d'or
Travailler encore - travailler encore
Acier rouge et mains d'or..." Lavilliers

Abraham Lincoln May 16, 2008 at 6:57 AM  

Whenever I see hands I always think, washing hands, and in this example I looked but didn't see them. I did see the writing hang and that was good to see as it is something most never do.

hpy May 16, 2008 at 7:24 AM  

Il y a des mains que l'on prendrait volontiers par la main.
Bon WE!

alice May 16, 2008 at 8:04 AM  

Oui, quoi de plus délicieux que la main d'un petit enfant dans la sienne...Tiens, ça me manque. Sinon, les chirurgiens ont souvent des mains épaisses et courtes dont la dextérité est pourtant surprenante...

Bergson May 16, 2008 at 9:00 AM  

une artiste qui a du aller chez Claude prendre des cours ;-)

Elle a des doigts de fée pour les mosaïques

Bon WE

GMG May 16, 2008 at 10:41 AM  

Bonjour Marie-Noyale! Me voilà pour la visite hebdomadaire… ;)
Les mains à Chelsea, ça semble magnifique; mais «les mains», ça me rappelle toujours Sartre... Les jeunes gens en promenade c'est marrant, mais le plus impressionnant est le recycleur anonyme... ;) Central Park est toujours Central Park, même sous la main invisible et le trompe-l’œil est superbe!
Merci pour les commentaires sur Blogtrotter, qui s’occupe maintenant de la ville impériale de Marrakech, la Ville Rouge…
Bon weekend!
Gil

claude May 16, 2008 at 11:41 AM  

J'aime bien les commentaires de hpy et bergson. Ton post me fait penser à la chansons de Gilbert Bécaud "Mes Mains". Les mains, c'est un peu commes les yeux, ont peut parler avec. Bon WE MN !

claude May 16, 2008 at 11:42 AM  

J'ai oublié l'essentiel, J'aime bien cette oeuvre.

Chuck Pefley May 16, 2008 at 12:30 PM  

That is a remarkable series of hands. I agree with you about how different each pair of hands is and how amazing our hands are.

Daniel May 17, 2008 at 1:15 PM  

La chanson de Gilbert Bécaud...Quoi !!!

Mes mains
Dessinent dans le soir
La forme d'un espoir
Qui ressemble à ton corps

Mes mains
Quand elles tremblent de fièvre
C'est de nos amours brèves
Qu'elles se souviennent encore

Mes mains
Caressent dans leurs doigts
Des riens venant de toi
Cherchant un peu de joie

Mes mains
Se tendent en prière
Vers ton ombre légère
Disparue dans la nuit

Mes mains
Elles t'aiment à la folie
D'un amour infini
Elles t'aiment pour la vie

As-tu déjà effacé ce passé qui m'obsède?
As-tu déjà oublié que ces mains ont tout donné?

Mes mains
Qui voudraient caresser
Un jour seront lassées
D'attendre ton retour

Mes mains
Elles iront te chercher
Là où tu t'es cachée
Avec un autre amour

Mes mains
Méprisant les prières
Trembleront de colère
Et je n'y pourrai rien

Mes mains
Pour toujours dans la nuit
Emporteront ta vie
Mais puisque tu le sais

Reviens
Et tout comme autrefois
Elles frémiront pour toi
Dans la joie retrouvée

Reviens
Ne les repousse pas
Ces mains tendues vers toi
Et donne-leur tes mains
-----------
Bisous bonne soirée.

Squirrel May 18, 2008 at 6:24 PM  

hands and eyes are so important --they are the things we notice--although colored contacts can chane eye color, nothing can change the shape of the hands. Delicate hands, a big friendly paw, long fingered hands... strong hands, harry hands-- it is interesting! fascinating actually!

Dorothee May 19, 2008 at 5:38 PM  

Bonjour Marie-Noyale
J'adore! C'est un tres beau tableau et un excellent post! Merci. Ce tableau me fait penser à un autre artiste américain que j'aime beaucoup aussi, Norman Rockwell dans le style de la photographie. Ce thème des mains est magnifique. Je suis aussi tres sensibles aux mains et mpon regard se porte souvent sur elles. Elles sont un des plus beaux instruments que l'être humain possède. Elles créent des chefs-d'oeuvres et symbolisent le travail. Comme tu le dis si joliment je trouve aussi qu'elles sont "le reflet de notre vie, de notre ame" et sont fascinantes, c'est vrai.

Il y a aussi..There is also...

Followers

  © Blogger template 'Photoblog' by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP